Julius Erving | Quiz NBA

julius-erving-quiz-nba Julius Erving | Quiz NBA

Julius Erving aka « Dr. J » est l’un des joueurs les plus emblématiques de l’histoire de la NBA et de la franchise des 76ers de Philladelphie ! De la ABA à la NBA, Erving fait partie de cette classe de joueurs qui a révolutionné le jeu. Retour sur le parcours et l’histoire de ce grand Monsieur qui a démocratisé et sublimé l’art du dunk.

La naissance de Dr. J

Le surnom du Julius Erving « Dr. J » est une histoire assez banale. Quand ils étaient au lycée, Erving et son ami Leon Saunders s’amusaient à se donner des surnoms. C’est donc son ami qui est à l’origine de son futur surnom mythique en le surnommant « Doctor », qui deviendra par la suite « Dr.J ».

Erving s’inscrit à l’ Université du Massachusetts en 1968. En deux saisons universitaires de basketball, il enregistre une moyenne de 26,3 points et de 20,2 rebonds par match, devenant l’un des six joueurs ayant en moyenne plus de 20 points et 20 rebonds par match en NCAA.

Après ses 2 années en NCAA, Erving rejoint la ABA en signant un contrat de quatre ans et d’une valeur de 500 000 $ avec les Virginia Squires. Erving s’impose directement en ABA, avec une saison rookie en 27.3 points de moyenne.

Erving au sein d’un litige contractuel

A la fin de sa première saison avec les Virgina Squires, Erving est devenu éligible à la draft de 1972 et est choisi par les Milwaukee Bucks en 12ème position du premier tour. Mais peu de temps après la finalisation du projet, les Bucks apprennent que Julius Erving a déjà signé un contrat avec les Atlanta Hawks juste avant le projet.

C’est la discorde : à qui appartiennent les droits sur Julius, les Squires, les Hawks ou les Bucks ? Le commissaire de la NBA (Walter Kennedy) intervient et soumet l’affaire à une réunion du conseil des gouverneurs, et au terme de celle-ci, les Bucks finissent par obtenir les droits NBA pour Julius Erving.

Cependant, malgré le vote, Erving reste avec les Hawks et joue même avec l’équipe au début de la pré saison, ce qui mène les Hawks à payer des amendes puisqu’ils sont allés à l’encontre de la décision de la ligue.
La controverse atteint son paroxysme mais un événement inattendu se produit : un juge fédéral décide que Erving doit jouer avec les Squires.

Erving joue donc une saison supplémentaire avec les Squires. Il tourne à 31,9 pts de moyenne au coté d’un futur Hall Of Famer George « The Iceman » Gervin, mais les Squires à court d’argent, vendent son contrat aux New York Nets.

Imaginez 2 secondes que « Dr. J » aurait pu jouer aux cotés de Oscar « Big 0 » Robertston et Kareem Abdul-Jabbar ! N’est-ce pas l’un des plus gros What if de l’histoire de la NBA ?

Erving, la Star de la ABA

Fraîchement débarqué à New York pour la saison 1973-1974, Julius ramène directement un titre ABA à la franchise, en battant les Utah Stars.

Sur l’année 1975-76, l’ABA organise le premier Slam Dunk Championship qui sera remporté par notre cher Julius Erving alors qu’il était face a Gilmore, Gervin et David Thompson.
Les Nets atteignent sur cette même saison les finales face au Nuggets, c’est la dernière finale de l’ABA avant la fusion totale avec la NBA.
New York l’emporte aisément et devient champion pour la deuxième fois en trois ans. Sur ces playoffs, Erving tourne à 34,7 points de moyenne et est élu MVP des finales après avoir été élu MVP de la saison régulière.

Erving est clairement le meilleur joueur de l’histoire de la ABA, ses 3 titres de MVP de la saison régulière 3 années de suite (1974-1975-1976) et ses 2 titres en sont la preuve.

L’arrivée en NBA

La ABA n’est plus, Les Nets, les Nuggets , les Pacers et Spurs rejoignent la NBA pour la saison 1976-77.

L’arrivée des Nets en NBA s’avère compliquée, puisque les Knicks de New York leur exige un versement de 4,8 millions de dollars pour avoir « envahi » leur territoire.
Devant ce problème inattendu, le propriétaire, Roy Boe, renie sa promesse d’augmenter le salaire d’Erving, cet acte est le point de rupture entre la franchise et le joueur.

Les Milwaukee Bucks, les Los Angeles Lakers et les Philadelphia 76ers toquent donc à la porte pour tenter de récupérer Julius Erving, et ce sont les 76ers qui remporteront le gros lot après que les Knicks refusent le joueur en échange de la levée de l’indemnité. Quand on voit la suite de la carrière de Julius, les Knicks peuvent s’en mordre les doigts !

Roy Boe affirmera plus tard son regret d’avoir lâché son franchise player :

« L’accord de fusion a tué les Nets en tant que franchise de la NBA… L’accord de fusion nous a fait entrer dans la NBA, mais il m’a obligé à détruire l’équipe en vendant Erving »

Roy Boe

La promesse de Erving au 76ers !

Erving fait donc ses grands débuts en NBA sur la saison 1976-77. En raison d’une ligue plus compétitive et de meilleurs coéquipiers, son jeu et ses stats sont moins spectaculaires qu’en ABA.
Cependant, cette première saison n’empêche, ni lui ni les siens, d’éliminer tour à tour les Celtics champions en titre et les Rockets avant d’être opposés aux Blazers en finale NBA ! Malheureusement, alors qu’ils mènent la série 2 à 0, les Blazers de Bill Walton sonnent la révolte et remportent les quatre matchs suivants, décrochant ainsi le titre.

Erving promet aux fans des 76ers de leur ramener un titre, la franchise met donc tout en oeuvre pour que cette promesse se réalise et entoure au mieux le Docteur en ajoutant Maurice Cheeks , Andrew Toney et Bobby Jones au roster.
Cet ajout s’avère prolifique, puisqu’en en 1980, les 76ers retrouvent une nouvelle fois les finales NBA face aux Lakers de Los Angeles après avoir battu les Celtics en finale de conférence.

« Ces deux équipes (Celtics/76ers) se sont affrontées lors des finales de la Conférence de l’Est en 1980, 1981, 1982 et 1985. L’affrontement Bird – Erving est l’une des plus grandes rivalités personnelles du sport « 

C’est lors de cette finale de 1980 que Erving exécute le légendaire « Baseline Move », l’une des actions les plus emblématiques de l’histoire de la NBA et du Basketball ! Malheureusement, les Lakers de Magic Johnson s’imposent 4 à 2 !

Erving et Moses Malone pour le titre ultime

loading Julius Erving | Quiz NBA

Loading…

Sur la saison 1980-81, Erving est tout simplement élu MVP de la saison régulière, seulement, les 76ers ne décrochent toujours pas le Graal !
Après une nouvelle finale perdue en 1982, encore une fois face aux Lakers, l’arrivée du légendaire Moses Malone pour la saison suivante sera la délivrance. Aux cotés de notre Docteur, les 76ers décrochent enfin le titre ultime en écrasant tout le monde sur leur passage ! 4-0 en demi-finale de conférence face aux Knicks, 4-1 en finale de conférence face au Bucks, puis 4-0 face à ces mêmes Lakers !

Ce titre est l’apogée de la carrière de Erving, et ce grand homme joue encore 4 saisons avec cette même équipe avant de prendre sa retraite après la saisons 1986-87. Une dernière saison réalisée en tour d’honneur et le flambeau passé à Charles Barkley.

Erving est intronisé au Hall of Fame en 1993, cette légende du dunk continue et continuera d’en inspirer plus d’un.

❗❗Jouez au quiz sur Julius « Dr.J » Erving ❗❗



Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!